Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bonjour,

et bienvenu dans le monde joyeux des harcelé(e)s par les petits chefs (cheffes) frustré(e)s.  J'espère que vous avez exigé que "la chute" soit consignée dans le registre des incidents que chaque établissement doit avoir à jour. Que vous avez ensuite alerté (par mail, c'est mieux, en expliquant les raisons qui vous ont poussé à solliciter un rdv immédiat) la médecine du travail pour qu'elle vous reçoive sans attendre. Que vous avez consulté le médecin traitant qui vous a établi un certificat médical.

Déposer une plainte au commissariat vous aurez permis à ce qu'une enquête soit ouverte. Concernant les syndicats : en effet, certains jettent l'éponge. Résiliez votre adhésion avec celui "non investi".  Si vous avez une protection juridique, faites-vous conseillez sans attendre. Si je comprends bien, vous ne comptez pas sur la solidarité des "collègues", hélas. Ne restez pas dans l'isolement, courage, parlez autour de vous. Faites une séance de psychothérapie pour trouver vite les pistes pour aller mieux.

C'est avec un bon moral que vous dépasserez ce moment très délicat. Celles et ceux qui vous ont répondu l'ont connu certainement (eh oui, moi inclus). Forcez-vous à sourire à la vie. C'est possible. J'ai vécu harcèlement moral et burn-out, désolidarisation des collègues, lettre de sanctions, tout ça tout ça. Je suis certaine que vous allez vous en sortir. Vous valez mieux que tous ces petits frustrés, incapables d'avancer.

Courage, croyez en vous! Et, n'hésitez pas à aller ailleurs, en laissant derrière vous ces malades qui n'iront jamais se faire soigner. Demandez, si c'est possible, des formations, solliciter une mobilité, etc. Ce sera une nouvelle vie, un nouveau départ, une possibilité de rebondir.

Cordialement !

Tag(s) : #Mal-être au travail

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :