Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pourquoi voter en CTP? (1) Pour renforcer les prises de position du personnel

Nos élus CGT mairie de Toulouse rendent des comptes.

Vous avez eu durant tout le mandat des comptes rendu des comités techniques paritaires. Vous avez pu rencontrer vos élus dans les services, faire remonter vos propositions et donner votre avis.

Nous ne vous ferons pas le récapitulatif exhaustif de tout le travail, ni le rendu des votes de vos élu(e)s CGT durant les 6 dernières années. Vous les connaissez déjà.

Nous vous présentons sous forme de fiches et comme nous nous y étions engagés, notre analyse des conséquences des décisions votées au Comité Technique Paritaire.

Les thèmes abordés sont :
2 - Témoignage d’un élu CGT
3 - Le régime indemnitaire
4 - L’organisation du temps de travail
5 - Recalibrage des grades et des fonctions
6 - La mutualisation des services
7 - La Gestion Prévisionnelle des emplois et des compétences
8 – Points abordés au CTP entre 2008 et Mars 2014

Ainsi vous pouez vous faire votre propre opinion de notre travail….

Témoignage d'un élu toulousain sortant

Les - :
« Le CTP n’émet qu’un avis consultatif. Les élu(e)s syndicaux n’ont pas assez de temps pour aller dans les services : les dossiers étant très souvent envoyés tardivement. Du fait des réunions prépa, il n'y a parfois plus de réels débats lors des séances plénières puisque une grande partie des questions ont été abordées lors de la prépa (à double tranchant… voir dans les Plus). Mais le plus grand MOINS, c’est le constat que trop
souvent, des décisions prises en CTP ne sont pas mise en application dan
s des services »

Les + :
« J’ai eu l’impression d'être vraiment utile aux agents. Deplus, le travail en équipe au syndicat, cela permet d'avoir plusieurs avis et de pouvoir collégialement avoir un vote
concret. Le fait de rencontrer les agents, de leur expliquer les dossiers qui les concernent et débattre avec eux est très enrichissant. Les réunions préparatoires avec l'administration ont souvent permis de débroussailler le gros des questions et
de simplifier la réunion plénière au CTP. Nous avons apprécié l'écoute même sommaire de l'administration sur certains dossiers « épineux » et la prise en compte de nos remarques », d’être reconnus comme de vrais partenaires sociaux. »

Le régime indemnitaire

Exemple de la progression du RI pour un adjoint des services techniques 2ème classe :
2008 : 47 € / mois soumis aux arrêts maladie
2014 : 170 € / mois + 2 fois le mensuel en Novembre (dont une petite partie soumis à l’évaluation)

Une des revendications de la CGT était et reste d’avoir le même régime indemnitaire par catégorie (dans la mesure où les textes le permettent).
Il n'en demeure pas moins que l'ensemble des agents a vu son régime indemnitaire augmenter fortement.

Les élus CGT en CTP ont participé activement aux réunions de concertation sur l'augmentation du RI et ont voté positivement les avancées de celui-ci. Nous resterons vigilant-e-s pour que les critères d’attribution ne redeviennent pas « à la tête du client »

Rappel revendication CGT : L’augmentation du point d’indice gelé depuis plus de 4 ans (Le RI n'est pas pris en compte dans le calcul de la retraite,crée des disparités d’une
collectivité à une autre et peut disparaitre du jour au lendemain…)

L'organisation du temps de travail

Dès le début, la CGT s'est prononcée pour le maintien des 35 heures hebdomadaires dans tous les services.
Certains services sont passés à 37H (35H + 2H) soit 12 jours de RTT dont 6 jours fixés par la collectivité. Pour rappel, ce sont les directions de service qui décidaient si leur service restait à 35h ou pas.
Les agents gardaient le choix de se prononcer pour l'un ou l'autre. Par contre, le plus « gros » service de la collectivité, celui de l’Education n’a laissé le choix qu’aux personnels
administratifs ….
Les 35H sont encore et toujours attaqués – Lors d’un conseil municipal en juin 2014, la nouvelle municipalité a mentionné que nous ne travaillerions pas assez (en dessous des
1607H/an….)
La réduction du temps de travail à 35H/Hebdo instauré à Toulouse par M BAUDIS dans le cadre de la mise en place des contrats emploi solidarité dans les années 80 a créé des emplois et amélioré les conditions de travail et de vie du personnel. Nous voulons les conserver.

Tag(s) : #Elections prof. 2014

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :