Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Réduisons notre activité! Adaptons-nous.

Les salaires de la fonction publique territoriale ont baissé en 2012: Que les salariés s'adaptent!

Fonction publique territoriale

En 2012, compte tenu de l’inflation, les salaires ont baissé d’un demi-point en moyenne dans la fonction publique territoriale (FPT). Selon l’Insee, l’un des causes majeures de cette baisse est la diminution des salaires d’embauche pour les agents entrants. En effet, le salaire moyen 2012 des agents déjà présents en 2012 a, lui, légèrement crû (+ 0.4 %). Mais le niveau décroissant des salaires d’embauche tire la moyenne générale vers le bas.


Ces chiffres cachent toutefois de réelles disparités : presque la moitié des agents de la FTP (47 %) ont vu leur salaire net diminuer carrément entre 2011 et 2012. Cette diminution s’explique par l’augmentation des cotisations sociales, en particulier les cotisations retraite, suite à la réforme de 2010. À l’inverse, une petite partie des agents (10 % d’entre eux) a vu ses revenus augmenter assez fortement (+ 5,6 %) – cette hausse étant due en particulier, selon l’Insee, à la mise en place de primes.
Toutes les catégories d’agents ne sont pas traitées à la même enseigne : en ce qui concerne les agents « en place » sur 2011-2012, les agents de catégories C ont vu leur rémunération nette baisse de 0,1 % tandis que celle des catégories A ont augmenté de 0,5 %.


L’étude détaille également les revenus par type de collectivités. Les agents des communes, des CCAS et des caisses des écoles sont les plus mal lotis : le salaire net moyen 2012, dans les communes, a été de 1 760 euros par mois, et même de 1 643 euros dans les CCAS. Ce sont les salariés des SDIS qui sont les mieux lotis, avec 2 495 euros mensuels en moyenne. Les agents des régions, quant à eux, émargent en moyenne à 1 903 euros net par mois.


Globalement, des trois fonctions publiques, c’'est toujours la FPT qui a les salaires les plus bas. Sans doute parce que plus des trois quarts de ses agents (76,6 %) appartiennent à la catégorie C. En 2012, la moitié des agents de la FPT ont gagné moins de 1 659 euros net par mois. Un chiffre assez inférieur à celui du salaire médian dans le privé (derniers chiffres disponibles, 2011) : 1712 euros par mois.

Tag(s) : #Luttes Services Publics

Partager cet article

Repost 0