Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les fonctionnaires perdent de l'argent tous les jours.

Nouvelle baisse du pouvoir d'achat des agents territoriaux en 2012

Fonction publiquePublié le mercredi 16 avril 2014

En 2012, les agents territoriaux ont subi pour la troisième année consécutive une baisse de leur rémunération nette moyenne. Celle-ci a diminué de 0,5% cette année-là, après une baisse de 0,8% enregistrée en 2011 et un repli de 0,2% en 2010.
L'évolution des salaires de la fonction publique en 2011 et 2010 était connue. Nouveauté, l'Insee a révélé ce 16 avril les chiffres pour 2012. Durant cette année-là, les agents ont certes bénéficié d'augmentations sur leur fiche de paye (+1,4 % en 2012, après +1,3 % en 2011). Mais elles ont été inférieures à l'inflation (+2 % en 2012 et +2,1 % en 2011, y compris tabac).

Les agents de l'Etat et des hôpitaux avaient subi eux aussi en 2011 une baisse de leur pouvoir d'achat. Celle-ci se poursuit en 2012. Si l'on prend en compte l'inflation, le traitement net moyen des agents de l'Etat a baissé de 0,8% l'année dernière (contre –0,1% en 2011). Celui des agents hospitaliers a reculé de 0,6% (comme en 2011).

Les agents restés chez le même employeur en 2011 et 2012 et n'ayant pas changé de quotité de travail, soit les deux tiers des agents, ont été un peu mieux lotis. Les fonctionnaires territoriaux étant dans cette situation ont vu leur rémunération nette progresser en 2012 de 0,4%, en tenant compte de l'inflation. Cette évolution est certes modeste, mais elle est supérieure à celle de leurs homologues de l'Etat et des hôpitaux (respectivement 0% et –0,1%). La baisse des heures supplémentaires rémunérées déclarées par les employeurs a pesé sur l'évolution de la rémunération de ces agents, explique l'Insee.

Au moment où l'Insee révélait ces chiffres, le Premier ministre entouré de plusieurs ministres, dont la ministre chargée de la Fonction publique, annonçait la poursuite du gel du point d'indice servant de base de calcul à la rémunération des 5,5 millions d'agents publics. Le point d'indice n'a pas augmenté depuis juillet 2010. Selon la Cour des comptes, une hausse de 1% de sa valeur représenterait un coût de 1,8 milliard d'euros pour les trois fonctions publiques.

Le pouvoir d'achat des agents publics sera au coeur de la "journée d'action" qui sera organisée le 15 mai prochain à l'appel commun de sept organisations syndicales (CFDT, CFTC, CGT, FAFPT, FSU, Solidaires, Unsa) et de Force ouvrière.

Tag(s) : #Luttes Services Publics

Partager cet article

Repost 0